@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

lundi 30 mars 2009

***BREF APERCU-FORUM DE PARIS A L'UNESCO : "« SAUVER LA MÉDITERRANÉE »"***



***Le FORUM DE PARIS 2009 « SAUVER LA MÉDITERRANÉE »

A eu lieu le 27, 28 et 29 mars 2009
à l'UNESCO

PROGRAMME :

Vendredi 27 mars 2009
18H Séance d’ouverture
Animée par Jean-Marc Sylvestre

“État de crise”
“ La Méditerranée a servi de cadre à des civilisations successives puissantes, inventives et conquérantes. Mais cette ‘mer au milieu des terres’, à la fois berceau, pont, frontière et carrefour de trois continents, où se joue pour une bonne part l’avenir de l’Europe, est devenue au fil des ans le déversoir des frustrations des uns et des peurs des autres, au point qu’il est devenu urgent de la ‘sauver’. Dresser un bilan des maux dont souffre notre mer et imaginer les solutions qu’il importe, dans l’urgence, de leur apporter, tel est le double objectif de cette Ve édition du Forum de Paris.”

Albert Mallet, Président du Forum de Paris
Nonce Paolini, Président-Directeur général du groupe TF1
SAS le Prince Albert II de Monaco
Jean-Louis Borloo, Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire

Leçon inaugurale : Hubert Védrine

20H30 Concert

“Les Femmes méditerranéennes chantent la Paix”

Lamia Safiedine, Roula Safar, Vénus Khoury-Ghata, Véronique Souflet, Patricia Atalah

Organisé par l’association Dialogue Inter culturel et Inter Religieux ADICR , Inscription : contact@adicr.org

Samedi 28 mars 2009

9H00 Maurice Szafran : “Evidente urgence”

Session I : La mer malmenée
“Dans les mots du rapport des experts de l’ONU établi en 2006 dans le cadre du Plan d’Action pour la Méditerranée (PAM) et destiné à dresser un premier bilan après le lancement de ce programme en 1990, ‘la Méditerranée est une mer martyrisée’. Ses eaux polluées par les transporteurs d’hydrocarbures, les industries pétrochimiques, les raffineries côtières, les installations off-shore, les eaux usées et les ordures ménagères ; son littoral bétonné par une urbanisation galopante et anarchique qui ravage ses paysages et tue sa biodiversité ; ses richesses pillées jusqu’à l’épuisement, elle n’est plus qu’‘une immense décharge dans laquelle fermentent tous les conflits du futur’. La Méditerranée a soif d’eau pure et d’énergie propre.”

9h15 Plénière 1 : “Les faits”
Lucien Chabason, Président du Plan Bleu pour la Méditerranée
Hervé Le Treut, Directeur de recherche au CNRS, Directeur du laboratoire de Météorologie Dynamique, membre du GIEC

10h-12h Ateliers :
Atelier 1 : “Flots bleus, eaux sales”
En partenariat avec la Fondation Prince Albert II de Monaco
Animé par Laurence Caramel, Le Monde

“Rares sont les villes du sud et de l’est du bassin méditerranéen qui sont dotées d’une station d’épuration. Et celles du Nord ne sont pas toujours aux normes. De Naples au Caire, les décharges à ciel ouvert sont encore très nombreuses. Il ne faudrait pourtant pas des sommes énormes pour entreprendre la dépollution de la Méditerranée.”

Jean-François Donzier, Directeur général de l’Office International de l’Eau
Patrick Van Klaveren, Fondation Prince Albert II de Monaco
Patrice Fonlladosa, CEO Veolia water AMI
Gérard Payen, Président d’Aquafed, conseiller pour l’eau du Secrétaire général de l’ONU

Atelier 2 : “La Méditerranée a soif d’eau”
En partenariat avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Animé par Loïc Chauveau, journaliste

“En 2025, au sud et à l’est du bassin méditerranéen, 63 millions de Méditerranéens disposeront de moins de 500 m3 d’eau par an, seuil de pénurie. Irrigation, réseaux de distribution, économies permettraient pourtant d’éviter que ces populations ne souffrent.”

Christophe Castaner, Vice-président de la Région PACA
Loïc Fauchon, Président du Conseil mondial de l’eau
Bernard Guirkinger, Directeur Général Délégué Suez Environnement,Président Directeur Général de la Lyonnaise des eaux

Jacques Plantey, Directeur Général de la Société du Canal de Provence

Ricardo Petrella, Universitaire
Hachmi Kennou, Directeur exécutif de l’Institut Méditerranéen de l’eau

Atelier 3 : “La Méditerranée a soif d’énergie propre”
Animé par Jean-Louis Caffier, TF1 LCI

“Dans l’ensemble du bassin, la demande d’énergie a plus que doublé ces dernières décennies. Cette énergie provient aux ¾ du charbon, du pétrole ou du gaz, ressources en voie de raréfaction. La Méditerranée doit s’inventer un futur énergétique très différent de la situation qui prévaut aujourd’hui.”

Eleni Despotou, Secrétaire général adjoint de l’EPIA, représentant l’EREC, association industriels européens des énergies renouvelables
Christian Ngô, Docteur es sciences, Agrégé de l’Université
Jean-Louis Bal, Directeur des énergies renouvelables à l’ADEME
Roberto Vigotti, Directeur général de l’OME
Antoine-Tristan Mocilnikar, responsable Environnement et Développement durable UPM

Benaissa Ayadi, directeur de l’Agence Nationale de l’Energie de Tunisie

12H-13H Plénière 2 : “Les actions”animée par Marie Béatrice Baudet, Le Monde
Lucien Chabason, président du Plan Bleu pour la Méditerranée
Hassan Abouyoub, Ambassadeur itinérant du Roi du Maroc
Nadia Salah, Directrice générale du quotidien marocain L’Economiste

14H30 Le point de vue de Jacques Attali

Session II : Les peuples à l’épreuve

«Il n’a jamais été dans l’habitude des catastrophes naturelles de respecter les frontières des États. La Peste noire du milieu du XIVe siècle n’a pas attendu la mondialisation pour ravager l’Europe, et l’on sait que le nuage de Tchernobyl a refusé de s’arrêter aux frontières de la France. Seulement, dans le monde globalisé qui est le nôtre, il devient évident que, si les malheurs qui frappent l’humanité sont globaux, leurs solutions doivent être globales, elles aussi, ou du moins régionales.
Seront examinées ici les politiques à mettre en œuvre pour lutter contre des fléaux largement mondialisés et qui, la pauvreté aidant, mettent durement à l’épreuve les peuples du bassin méditerranéen. Que faire pour les protéger plus efficacement contre le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles, la mortalité infantile, les pandémies ? “

15h Plénière 1 : “Les Faits”
Abdalah Mokssit, Vice-Président du GIEC
Jean-Marc Jancovici, spécialiste climat et énergie
Habiba Hassan-Wassef, Conseillère des autorités égyptiennes sur les politiques sanitaires et nutritionnelles

15h45-17h30 Ateliers
Atelier 1 : Un climat toujours méditerranéen ?
Animé par Jean-Louis Caffier, TF1 LCI

“Avec une augmentation de 2°C de la température terrestre, la zone méditerranéenne va se désertifier. Les peuples vont devoir s’adapter à de nouvelles conditions de vie. Il faut d’ores et déjà prévoir les moyens techniques et les changements d’habitude de vie qui vont permettre d’atténuer les effets du changement climatique.”

Michel Petit, expert auprès du GIEC, membre de l’Académie des sciences
Henri-Luc Thibault, Directeur général du Plan Bleu
Henry Marty- Gauquié, Représentant du Groupe BEI à Paris

Samir Allal, directeur de l’IUT de Mantes

Atelier 2 : Catastrophes naturelles et solidarités humaines
Animé par le contre -amiral Jean-François Coustillière (2S)

“La Méditerranée est une zone sismique très active. A ce risque immanent, s’ajoutent les effets du réchauffement climatique : incendies, inondations et d’autres phénomènes. La multiplication des épisodes extrêmes oblige à renforcer les solidarités entre les Etats riverains et à mettre en place des plans d’urgence pour intervenir rapidement et efficacement sur les lieux de catastrophes.”

Philippe Bisch, Président de l’Association Française de Parasismique (Ecole Nationale des Ponts et Chaussées)
Nathalie Pilhes, Directrice migrations, justice, sécurité, Mission Union pour la Méditerranée
Ibrahim El Ali, Président de Mawassem Khair, ONG libanaise de protection de l’environnement
Maurice Daccord, chargé de mission sur les questions internationales à la sécurité civile

Badaoui Rouhban, Directeur, section de la prévention des catastrophes, Unesco

Atelier 3 : La santé, un droit fondamental
Animé par Christine Oberdorff, Ushuaïa TV

“La santé est un droit fondamental. C’est le fruit d’un processus complexe qui, des gouvernements aux populations, met en mouvement toute une chaîne de décisions et de professionnels. De nombreuses menaces convergent sur la santé et sont interdépendantes. De ce point de vue, le triptyque “eau, agriculture et développement” est exemplaire pour la santé des territoires, des économies et des hommes. Les bases d’une santé publique et d’une coopération transversale qui remettent la santé au centre des enjeux de la Méditerranée restent à inventer.”

Jean-Jacques Denis, Centre d’Analyse Stratégique, chargé de mission Union pour la Méditerranée
Antoine Flahault, Directeur de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique
Nouzha Guessous-Idrissi, Biologiste médicale, chercheure, consultante en droits humains et bioéthiques
Fatima Aït Belghiti, épidémiologiste, coordinatrice du programme de coopération santé Episouth, 27 pays concernés
Gérard Salem, géographe de la santé

17h30-18h30 Plénière 2 : “Les Actions” animée par Elie Barnavi
Maged George, Ministre égyptien de l’Environnement
Abdalah Mokssit, Vice-président du GIEC

Dimanche 29 mars 2009

Session III : La Méditerranée durable
«Si l’on veut ‘sauver’ la Méditerranée, ou plutôt les Méditerranéens, il faut la mettre à l’heure du développement durable. Or, le développement durable est bien davantage que la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation de l’environnement. C’est une stratégie d’ensemble, qui vise à satisfaire les besoins de l’humanité. C’est de l’espèce humaine qu’il s’agit, de son développement, voire de sa survie. Voici trois domaines où une stratégie de développement durable est particulièrement urgente en Méditerranée : l’agriculture, les transports, la ville. Il n’est pas trop tard pour agir ; mais il est grand temps. Avant qu’il ne soit trop tard.”

9h15-10h Plénière 1 : “Les Faits”
Bertrand Hervieu, Secrétaire général du CIHEAM
Philippe Lemercier, Directeur des Relations Internationale de l’IFREMER
Michel Barnier, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche

10h-12h Ateliers :
Atelier 1 : Agriculture et pêche : satisfaire les besoins des hommes sans condamner l’avenir
En partenariat avec le CIHEAM
Animé par Arnaud Jouve, RFI

“Les terres agricoles sont victimes de dégradations et de sécheresse, la mer se vide de ses poissons. De nombreux signaux d’alarme montrent que les conditions de production alimentaire sont en péril. Il est temps d’inventer des modes durables d’exploitation des sols et des mers.”

Paolo de Castro, ancien Ministre de l’Agriculture italien
Michel Clavé, Directeur de l’agriculture, crédit Agricole SA
Mahmoud Solh, Président de l’ICARDA : Centre international de recherche agronomique en zones arides
Denis Ody, responsable du pôle Océans et Côtes pour WWF
Carmen Cobano, Directrice des Affaires Internationales de l’Union de Pequenos Agriculturos

Atelier 2 : Les autoroutes maritimes, une économie à inventer
Animé par Serge Marti, Le Monde

“Sur les bords de la Méditerranée, 80% des déplacements se font par la route. Le trafic maritime local représente 25% des échanges mondiaux d’hydrocarbures. Autant de risques qui pèsent sur la qualité de l’air et des eaux. La Méditerranée va devoir s’inventer une nouvelle économie des échanges.”

Christian Reynaud, expert, chercheur Nestear (Nouveaux Espaces de Transport en Europe -Application de Recherche-)
Saki Aciman, Directeur du CETMO, Centre d’Etude des Transports pour la Méditerranée Occidentale
Philippe Mangeard, Président de MODALOHR, vice-président d’UBIFRANCE, Président du Cercle pour l’Optimodalité en Europe

François Chartier, Mission Océans Greenpeace

Atelier 3 : “Entre urbanisation sauvage et démographie galopante : réussir la ville”
En partenariat avec La Caisse des Dépôts et la Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc

Animé par Michel Gonnet, Président du directoire de la Financière OCEOR

“En 2025, 75% des Méditerranéens vivront en ville. Dès à présent, il faut songer aux investissements en transports en commun, en assainissement, en gestion urbaine, qui permettront de rendre ces villes non seulement vivables mais aussi génératrices de développement humain.”

Augustin de Romanet, Directeur général de la Caisse des Dépôts, France
Mustapha Bakkoury, Directeur général de la Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc
Fouad Brini, Directeur Général de l’Agence du Développement Economique des Provinces et Préfectures du Nord, Maroc
Roland Castro, Architecte et Urbaniste
Blaise Desbordes, responsable Développement durable, groupe Caisse des Dépôts
Nada Sardouk, Directrice générale du Ministère du Tourisme du Liban

12h-12h45 Plénière 2: “Les Actions” animée par Thami Ghorfi, président de la Radio Aswat
Brice Hortefeux, Ministre du Travail et des Relations Sociales
Augustin de Romanet, Directeur général de la Caisse des Dépôts, France
Mustapha Bakkoury, Directeur général de la Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc

14h30-16h00
Session III : Regards croisés sur la crise, la Méditerranée et la Méditérranée en crise Animé par Benaouda Abdeddaïm, LCI
Jean-Paul Fitoussi
Michel Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côtes d’Azur,
Charles Milhaud, Président de l’IPEMED

Maud Fontenoy, Navigatrice, Vice-Présidente du Conservatoire du Littoral, Présidente de la Maud Fontenoy Fondation.

16H30-18H
Séance de Clôture Animée par Jean-Marc Sylvestre

Elie Barnavi, Synthèse des travaux

Rachid Mohamed Rachid, Ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie
Eric Fottorino, Directeur de la publication du Monde

Xavier Guerrand-Hermès, Président du Comité de parrainage du Forum de Paris

Discours de clôture : Henri Guaino, Conseiller spécial du Président de la République
Albert Mallet Les Engagements du Forum de Paris

*Texte fondateur 2009
Sauver la Méditérranée
27, 28, 29 mars 2009 Unesco

Les Eveilleurs d’Espoir
Par Maurice Szafran
Président du Comité d’orientation du Forum de Paris

Parce que nous aimons la Méditerranée, parce que nous sommes proches des peuples de la Méditerranée, parce que nous sommes attachés par toutes nos fibres à la culture de la Méditerranée, parce que l’Histoire de la Méditerranée, ses triomphes et des tourments, c’est aussi notre Histoire, pour toutes ces raisons donc, le Forum de Paris exhorte cette année, pour sa cinquième édition, à se mobiliser pour « sauver la Méditerranée » !
Méditerranée, mer martyre.

Méditerranée qui, parfois, trop souvent, maltraite ses peuples.

Méditerranée dont il faut à tout prix préserver, protéger, développer les richesses, les ressources, les potentiels.
Disons-le sans détour, ni contorsion : cette nouvelle édition du Forum de Paris est militante. Oui, militante ! Elle appelle à la mobilisation de tous, responsables politiques et défenseurs de l’environnement, chefs d’entreprise et scientifiques, diplomates et économistes. Elle appelle, surtout, à la mobilisation des peuples, à l’élaboration patiente, minutieuse, indispensable, d’un projet commun, concret, efficace, qui ouvre des perspectives, nous extrait de la litanie des vœux pieux, et remette l’homme de la Méditerranée au centre d’un projet de développement collectif.

Militants de la Méditerranée depuis des décennies déjà, nous refusons toute forme de naïveté. Nous avons conscience que l’Appel que nous lançons, à l’occasion de cette cinquième édition du Forum de Paris, exige du temps, de la patience, des efforts, des moyens, non seulement financiers, mais aussi politiques. Nous avons besoin – chacun le sait et les combattants de l’environnement mieux que personne – du soutien actif, déterminé, des politiques, des maires des grandes villes de la Méditerranée, des industriels, des financiers, des mécènes. Car ce combat engagé pour « sauver la Méditerranée » relève de l’exigence collective.
Nous saurons mobiliser l’intelligence.

Il faut nous aider à mobiliser les moyens de l’intelligence.
Bien sûr, la situation de la Méditerranée, celle de ses peuples, est préoccupante, les difficultés innombrables, les défis à surmonter en nombre croissant. Mais nous devons être avant tout des éveilleurs, des éveilleurs d’espoir, des éveilleurs de conscience. Nous n’accepterons jamais que la Méditerranée, notre Mer, succombe aux maux qui, petit à petit, la défigurent. Nous appelons, et nous continuerons d’appeler, à la mobilisation générale, celle de toutes les bonnes volontés, au-delà des antagonismes, des désaccords, des conflits. Le Forum de Paris, c’est sa définition même, sera et restera porteur d’espérance.

Au moment précis où nos économies sont chancelantes, il n’est pas question de renoncer. Il faut au contraire se mobiliser pour la Méditerranée, pour les peuples du pourtour méditerranéen, toujours et encore. Voilà pourquoi le Forum de Paris est plus important que jamais, son thème 2009 « Sauver la Méditerranée », plus pertinent que jamais. Parce que nous affrontons sans détour tout ce qui va alerter et préoccuper les Méditerranéens dans les années qui viennent, leur cadre de vie, leur habitat, leurs richesses communes, la préservation, l’amélioration, de leur environnement.

Une fois encore, le Forum de Paris en appelle à toutes les volontés car notre avenir, pour partie, se joue en Méditerranée.

*BREF APERCU :


Jacques Attali


Marie Béatrice Baudet, Le Monde
Lucien Chabason, président du Plan Bleu pour la Méditerranée
Hassan Abouyoub, Ambassadeur itinérant du Roi du Maroc
Nadia Salah, Directrice générale du quotidien marocain L’Economiste


Laurence Caramel, Le Monde, Jean-François Donzier, Directeur général de l’Office International de l’Eau
Patrick Van Klaveren, Fondation Prince Albert II de Monaco
Patrice Fonlladosa, CEO Veolia water AMI
Gérard Payen, Président d’Aquafed, conseiller pour l’eau du Secrétaire général de l’ONU
























Habiba Hassan-Wassef, Conseillère des autorités égyptiennes sur les politiques sanitaires et nutritionnelles


Dr. Aziz Cherkaoui, Président du Centre de Culture Euro-Méditerranéenne du Maroc (droite)


Abdalah Mokssit, Vice-Président du GIEC


Jean-Marc Jancovici, spécialiste climat et énergie



Bien à vous,

Morgane BRAVO

*Photos : Morgane BRAVO

Aucun commentaire: