@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

mercredi 11 mars 2009

***Le plan vert de la ville de Mexico...***

***“Le développement durable, la viabilité écologique et la qualité de vie sont les 3 objectifs principaux du plan vert de la ville de Mexico.“ :

«Faire de la capitale mexicaine la ville la plus verte au monde ». Tel est l’objectif de la ville de Mexico. Avec ses 20 millions d’habitants, Mexico génère à elle seule 1,5 % des gaz à effet de serre de la planète. L’objectif du Maire, Marcelo Ebrard, est pour le moins ambitieux. « El plan verde » (le plan vert) de la ville est en marche.

Le ministère de l'Environnement du District fédéral vise à faire de la capitale mexicaine, la ville la plus verte en Amérique latine par la mise en œuvre de diverses mesures visant à résoudre les problèmes de pollution.

La ville de Mexico a son « plan vert »

« Le plan vert de la ville de Mexico traduit le désir de vivre dans une zone à faible teneur en carbone de réduction des émissions de gaz à effet de serre, où tous les secteurs de la société sont impliqués dans l’efficacité énergétique », explique la secrétaire déléguée à l’Environnement, Martha Delgado Peralta.

Le développement durable, la viabilité écologique et la qualité de vie sont les 3 objectifs principaux du plan vert de la ville de Mexico. Pour cela, la ville a programmée des mesures sur la conservation des sols, les espaces publics, l’eau, la mobilité, l’air, le gaspillage et enfin le changement climatique et l’énergie.

Mexico s’inscrit ainsi dans le cadre des nouvelles tendances internationales en conduisant, un positionnement du secteur de l’environnement en tant qu’organe de coordination des politiques publiques, en faveur de la durabilité.

Parmi ces nombreuses stratégies et mesures pour une ville durable, la ville vient de lancer le plan « Unités d’habitations durables ». Les bâtiments des quartiers populaires se verront sous peu, recouverts de « jardins verticaux », des panneaux solaires et des systèmes de récupération des eaux pluviales.

Pour palier le grave problème des déchets auquel Mexico est continuellement confronté, depuis le début de l’année, le tri sélectif a été rendu obligatoire. Afin de pousser les habitants de la ville à changer d’habitude, les amendes peuvent atteindre 365 euros.

Pour aller plus loin en ce qui concerne la gestion des déchets, le plan vert prévoit également de transformer en énergie les gaz émanant de la plus grande décharge de la ville.

Une des dernières avancées du plan vert, depuis quelques semaines, des vélos sont mis à disposition, gratuitement, dans la ville de Mexico dans l’objectif de réduire la circulation automobile.

Des avancées nécessaires…

Alors que le pays génère 99 000 tonnes de déchets par jour, seulement 54,4 % sont éliminés de manière salubre dans des décharges contrôlées, 10,5 % supplémentaires dans des conditions contrôlés. Pour le reste, 32 % sont éliminés dans des conditions non contrôlés et enfin, seulement 3 % ne sont pas recyclés.

Pour ce qui est de la pollution atmosphérique, l’agglomération de Mexico génère, à elle seule, 1,5 % des gaz à effet de serre de la planète. Quelques 4000 décès par an seraient imputables à la pollution, chaque année dans la vallée de Mexico, affirme les organisations des droits de l’homme.

Pashû dewailly christensen
DD

Aucun commentaire: