@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

jeudi 29 octobre 2009

***Ban Ki-moon insiste sur l'importance du sommet de Copenhague : Après Copenhague...Mexico***

***NATIONS UNIES - Ban Ki-moon a insisté sur l'importance de la conférence internationale sur le climat qui s'ouvrira le 7 décembre à Copenhague, affirmant que ce serait un succès même si elle ne débouche pas sur un accord légalement contraignant sur la réduction des gaz à effet de serre.

Lors de sa conférence de presse mensuelle, le secrétaire général de l'Onu a exhorté les 190 nations participantes à parvenir à des accords politiques - ce qui, en termes diplomatiques, signifie des accord non contraignants - sur des objectifs ambitieux en laissant le détail des choses pour plus tard.

Pour Ban, qui a affirmé parler tous les jours avec les dirigeants des pays de la planète pour les inciter à surmonter les blocages, les attentes demeurent élevées à Copenhague.

"Nous conservons toujours des attentes et des objectifs ambitieux", a-t-il dit, en soulignant que les pays en développement devront bénéficier d'une assistance financière substantielle pour les aider à réaliser leurs objectifs en matière de réduction d'émissions de GES.

En cas d'accord en décembre sur ce sujet et d'autres questions, "alors ce sera la marque du succès", a dit le diplomate sud-coréen.

Auparavant, Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), avait insisté sur l'importance de ne pas retarder un accord final.

"Ce qui doit être absolument clair, c'est de ne pas avoir une autre année à attendre jusqu'à Mexico (la conférence qui succèdera à Copenhague)", a-t-il dit.

L'Express
28/10/2009

Aucun commentaire: