@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

mardi 27 octobre 2009

*Le Québec en route vers Copenhague*

***Le premier ministre Jean Charest a participé récemment aux États-Unis à deux activités majeures destinées à alimenter les discussions entourant l’établissement d’un nouveau protocole sur les changements climatiques, qui sera au coeur de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Copenhague en décembre. À New York comme à Los Angeles, M. Charest a insisté sur le rôle fondamental des États fédérés dans la mise en place de solutions favorisant la réduction des gaz à effet de serre (GES).

Au terme du 2e Governors’ Global Climate Summit tenu à Los Angeles sous la coprésidence du gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger, le premier ministre Jean Charest a signé le 2 octobre la déclaration finale par laquelle les États participants réitèrent l’urgence d’agir dans la lutte aux changements climatiques. « Il est impératif que la Conférence de Copenhague permette aux décideurs de s’entendre sur l’après Kyoto. Pour ce faire, une collaboration sans précédent à tous les niveaux de gouvernement est nécessaire. La contribution des États fédérés en matière de réduction d’émission de gaz à effet de serre est essentielle », a souligné le premier ministre.

C’est lors de la séance plénière Building upon Subnational Leadership – On the Road to Copenhagen que le premier ministre du Québec a milité en faveur d’actions immédiates et d’une coopération internationale très étroite dans la recherche de solutions qui permettront la réduction de GES à l’échelle planétaire. À cet effet, Jean Charest a rappelé les initiatives du Québec qui lui ont valu d’être reconnu comme un chef de file en matière de lutte aux changements climatiques au Canada et dans le monde.

Au cours de ce sommet qui a réuni 1200 participants, dont des chefs de gouvernement et des représentants d’États fédérés provenant de plusieurs pays, M. Charest a tenu plusieurs rencontres afin de peaufiner la stratégie en vue de Copenhague. Mentionnons que l’événement était coprésidé par M. Schwarzenegger et les gouverneurs du Connecticut, du Michigan, de New York, de l’Oregon, de Washington et du Wisconsin, en partenariat notamment avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement et le Programme des Nations Unies pour le développement.

À New York, le 21 septembre, le premier ministre du Québec a pris la parole lors de la cérémonie d’ouverture de la Climate Week NY°C, qui était présidée par l'ex-premier ministre du Royaume-Uni, Tony Blair. M. Charest y agissait à titre de porte-parole des États fédérés et des régions auprès du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Jean Charest a remis à ce dernier une déclaration faisant état de la contribution essentielle des États, des provinces, des Länder et des régions à la lutte aux changements climatiques et, en particulier, de leur « engagement à contribuer activement à l’atteinte des objectifs qui seront fixés à la Conférence de Copenhague ».

Le premier ministre a aussi fait référence à l'engagement international du Québec dans la lutte aux changements climatiques, évoquant notamment le prochain Sommet des leaders qui aura lieu en marge de la Conférence de Copenhague.

Profitant de la tenue de l’Assemblée générale des Nations Unies, la Climate Week NY°C rassemblait dans la métropole américaine des représentants de gouvernements, d'entreprises et de la société civile autour d’enjeux liés aux changements climatiques. Cet événement était organisé par le Climate Group, la Fondation des Nations Unies, la Ville de New York et leurs partenaires.

Gouvernement du Québec
22 octobre 2009

Aucun commentaire: