@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

lundi 12 octobre 2009

**Soyons responsables, changeons nos comportements : Nicolas Sarkozy***


***Soyons responsables, changeons nos comportements
"Nous sommes la dernière génération à pouvoir décider, après ce sera trop tard"
Nicolas Sarkozy, le 23 septembre 2009

La création d’une fiscalité écologique est un choix historique, conforme aux engagements pris dans la campagne présidentielle et dans le Grenelle de l'Environnement.

Dans le cadre du Grenelle de l’environnement, la France s’est fixé l’objectif de réduire par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050, un gaz polluant, responsable de l’effet de serre et donc du réchauffement climatique.
L’objectif de la taxe carbone est précisément de concourir à la réduction de nos émissions de CO2.

« Avec les investissements du Grenelle de l'Environnement, notre pays s’est appliqué à ouvrir et à développer toutes les solutions alternatives possibles, en matière de transports durables, d’énergies renouvelables et d’habitat sobre en énergie et sobre en carbone.
En instaurant une fiscalité écologique sur les énergies fossiles, c’est l’ensemble de la mécanique de la croissance verte que nous allons mettre en mouvement. » (Nicolas Sarkozy, le 10 septembre 2009)

Le principe de la taxe carbone est celui du pollueur-payeur qui doit inciter entreprises et ménages à adopter des pratiques de consommation et d’achat plus respectueuses de l’environnement, plus sobres en carbone et en énergie.

Parallèlement à la mise en œuvre de la taxe carbone, l’Etat va poursuivre massivement sa politique de soutien aux économies d’énergie et au développement des énergies renouvelables (avec par exemple l’éco-prêt à taux zéro pour l’isolation des logements, le bonus/malus écologique sur les véhicules, etc.).

Enfin, le Président de la République l’a affirmé dans son discours consacré à la stratégie de la France dans la lutte contre le réchauffement climatique : « La taxe carbone aux frontières est le complément naturel de la taxe carbone intérieure. Bien plus, la taxe carbone aux frontières est vitale pour nos industries et nos emplois ».

En instaurant la taxe carbone, la France prend donc la tête d’un mouvement européen pour mettre en place une taxe carbone aux frontières en cas d’échec des négociations sur le climat à Copenhague en décembre prochain.

Aucun commentaire: