@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

dimanche 15 novembre 2009

" Ecologie et libéralisme sont-ils compatibles?" Pourquoi ce débat ?...*

***Constat: La planète, ça chauffe

Chaque jour qui passe nous apporte de nouvelles preuves scientifiques des changements climatiques. Des films sur ce réchauffement sortent et nous alertent sur les risques que nous prenons collectivement si nous ne changeons pas radicalement de modèle de société. Chacun de ces films ou des ouvrages publiés nous démontrent que des bouleversements irréversibles nous attendent à cause de l'augmentation non naturelle et brutale des gaz à effets de serre dans l'atmosphère : augmentation globale de la température qui favorise la fonte des glaces et des glaciers, hausse du niveau des mers, aridification de certaines régions du monde souvent déjà défavorisées, baisse de la biodiversité, etc.

Concernant l'eau, la fonte des glaciers en France, mais aussi dans l'Himalaya ou bien encore dans les Andes, est bien réelle ce qui diminue les réserves disponibles pour l'agriculture, l'élevage, la nourriture et la boisson ou bien encore l'hygiène. De même les pesticides, les engrais et les médicaments polluent et menacent le cycle de l'eau et la santé des habitants

Ainsi, chacun peut pressentir qu'il lui faudra vivre avec des habitudes différentes de celles que nous avons aujourd'hui.

De plus, chacun peut se projeter dans l'avenir et imaginer que le pétrole ne sera pas éternel (pic pétrolier prévu vers 2013-2020) ni aucune autre réserve de matière minérale d'ailleurs. Les conséquences sur les équilibres géostratégiques risquent d'être grandes. C'est, en substance, le message envoyé au monde lors de l'attribution du prix Nobel de la Paix en 2007 au GIEC (Groupe Intergouvernemental d'Etude du Climat), qui nous alerte sur le fait que si l'on ne se préoccupe pas du climat nous mettons en péril la paix mondiale. Toute crise ne se gère pas dans le calme mais dans la violence.

Face à cela, que proposent la droite et le gouvernement Sarkozy ?
Après l'utilisation à outrance de la notion de Développement Durable, la dépouillant de son sens, le gouvernement et Sarkozy avancent le Grenelle de l'Environnement, la pseudo Taxe Carbone et une interprétation du pollueur-payeur qui va faire payer encore plus les citoyens. Est-ce suffisant ?

Et le Medef repeint en vert
Les dirigeants des entreprises capitalistes se saisissent aussi de la crise environnementale pour repeindre en vert (greenwashing) leur économie de marché libérale.
Car c'est bien à cela que l'on assiste : le capitalisme veut se sauver en prétendant sauver la planète. Notre système économique capitaliste, qui a tant pillé et souillé la planète, se cherche une nouvelle virginité, en faisant mine de changer quelques règles à la marge, afin de perpétuer sa domination. En passant il essaye de faire partager sa responsabilité, historique, aux pays qu'il a surexploités, et qui se retrouvent invités à payer une partie des dégâts au lieu de leur donner, par un juste retour des choses, les moyens technologiques et financiers d'un véritable Développement Durable, pauvre en carbone.

Aussi, si la sauvegarde de l'environnement, la lutte contre les pollutions et la lutte contre les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) rejoignent le bon sens et les aspirations à une meilleure qualité de vie, il est criant de voir que le système capitaliste ne va pas dans ce sens puisqu'il ne sort pas de la misère les ouvriers des pays pauvres où sont fabriqués les produits de consommations qui seront convoités dans les pays dit riches, où les ouvriers auront été mis au chômage par des délocalisations sauvages, tout en mettant en péril l'environnement par une productivité inconsciente et sans âme, poussée par le moteur du profit immédiat. Or il apparaît qu'il existe une contradiction fondamentale entre, d'un côté, la soif infinie de profits de quelques-uns et de l'autre, le caractère limité des ressources naturelles.

Quelles sont les propositions de La GAUCHE?
Face à ce défi écologique, climatique et social, quelles sont les perspectives ? Quelles sont les propositions qui vont permettre de rassembler, de mobiliser les citoyens ? Comment l'intervention des citoyens peut-elle permettre des changements pour vivre mieux sans détruire plus ? Une croissance infinie dans un monde fini, est-elle possible ?

Sur ces questions, le Café Débat organisé par le Rassemblement à Gauche peut permettre à chacun de se faire son opinion afin d'élaborer, ensemble, les perspectives d'une vie meilleure sur une planète où les équilibres écologiques, biologiques, climatiques et sociaux auront été préservés.

Rassemblement Europe Ecologie Ile-de-France

Politique digitale France

Aucun commentaire: