@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

jeudi 19 novembre 2009

*L’UE au quotidien : Vert foncé pour les consommateurs soucieux de l’efficacité énergétique...*


***Les réfrigérateurs, congélateurs, lampes, lave-vaisselle et lave linge sont depuis longtemps, conformément à ce qu'il est convenu d'appeler la directive « Étiquetage énergétique », tenus d’être dotés d’un étiquetage énergétique et de porter par ailleurs des informations destinées au consommateur. D’autres produits devront maintenant en être dotés, ce qui devrait permettre au consommateur de pouvoir plus facilement faire un choix écologique au moment de son achat.

Cet étiquetage se fait conformément à un classement fonction de l’efficacité énergétique du produit, soit la lettre A pour les produits à la meilleure efficacité énergétique et la lettre G pour les produits à la plus mauvaise. Cette obligation d’étiquetage a pour objet de permettre au consommateur, au moment de ses achats, de choisir de manière active des produits présentant une bonne efficacité énergétique
20 pour cent plus rationnel d’ici 2020

L’an dernier, la Commission a présenté une proposition qui vise à remanier la directive « Étiquetage énergétique » et s’inscrit dans le plan d’action de la Commission en faveur d’une efficacité énergétique et dans la mise en œuvre d’un plan d’économies d’énergie prévoyant une utilisation de 20 pour cent plus rationnelle de l’énergie d’ici 2010.

Cette proposition de directive a été, pendant la Présidence suédoise, l’objet d’intenses négociations, au cours desquelles les discussions ont essentiellement portées sur la forme de l’étiquetage, sur la forme à donner à ces exigences dans la publicité et sur les exigences à remplir en matière de classification énergétique lors d’appels d’offre.
Plus de produits concernés

Le 17 novembre, le Parlement européen et le Conseil des ministres sont convenus de ce que cet étiquetage serait également utilisé sur les produits industriels, sur les produits commerciaux et sur les produits liés à l’énergie.

Il fut décidé que l’échelle de A à G servirait dorénavant de point de départ à cet étiquetage et que l’échelle de couleurs distinctes, où le vert foncé correspond à la meilleure efficacité énergétique et le rouge à la plus mauvaise, continuerait d’être utilisée.

Selon cet accord, les États membres doivent s’efforcer de n’acheter que des produits de la meilleure classe énergétique dans le cas d'appels d'offre.
De nouvelles classes énergétiques

Il fut décidé, pour les produits déjà soumis à un étiquetage et dans la catégorie desquels l’essentiel des produits sur le marché appartient déjà aux classes les plus élevées, que leur étiquetage comporterait de nouvelles catégories portant les désignations A+, A++ et A+++ pour promouvoir davantage encore le développement technologique.

se2009.eu

Aucun commentaire: