@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

lundi 30 novembre 2009

***Pollution de l’air : le double discours de la droite en Ile-de-France...***

***La Région Ile-de-France a adopté hier le PRQA (Plan régional de la qualité de l’air), qui définit les mesures à mettre en œuvre pour assurer un air de qualité aux Franciliennes et Franciliens.

L’UMP a indiqué ne pouvoir voter ce Plan, jugé selon ses termes comme « trop ambitieux ».

A cette occasion, Jean-Félix Bernard, conseiller régional Vert et ancien Président du Conseil national de l’Air, s’est indigné du double discours de Mme Jouanno, Secrétaire d’Etat à l’écologie et candidate aux régionales, qui prévoit de déroger aux règles d’information du public et d’alerte à la pollution pour les particules en Ile-de-France par rapport à ce qui a été adopté dans le Grenelle, au motif qu’une partie de l’Ile-de-France est déjà en dépassement de ces normes. Ainsi, une grande partie des Franciliens n’aurait pas droit aux mesures anti-pollution dont bénéficient l’ensemble des Français.

De plus, Jean-Félix Bernard s’est indigné de la volonté de M. Santini, Maire d’Issy-les-Moulineaux et également candidat aux régionales, de vouloir supprimer, dans sa ville, une des plus anciennes stations de mesures de la pollution, gérée par Airparif, sous prétexte que les mauvais résultats de la qualité de l’air généraient des polémiques dans sa population (sic).

Ainsi, deux des principaux candidats aux régionales montrent qu’ils ne se soucient ni de la nécessaire information du public sur les niveaux de pollution, ni de la protection de la santé des Franciliens et Franciliennes, face à des niveaux élevés de pollution.

Les Verts ne manqueront pas d’être vigilants sur ce sujet crucial d’écologie urbaine, qui est avant tout un grave problème de santé publique.

Les Verts
30/11/2009

Aucun commentaire: