@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

mardi 24 novembre 2009

***Une alimentation respectueuse de la problématique climatique : la responsabilité du monde industriel ?...***


***Des investissements intelligents et une meilleure législation. C’est ce que demandaient les orateurs lors de la Conférence sur l'alimentation respectueuse de la problématique climatique qui s’est terminée mardi à Lund. De plus, la relation entre l’industrie alimentaire, le climat et les clubs de hockeys a été établie.

Finn Rausing, Membre actif du Conseil d’administration du groupe Tetra Laval, et représentant du plus gros producteur mondial d’emballage, s'est exprimé sur la responsabilité du groupe quant au respect du travail fait en faveur du climat. Il a en même temps indiqué que Tetra Laval ne peut pas prendre en charge le développement actuel.

« Nous considérons qu’une action unie dans le secteur des produits laitiers est nécessaire pour parvenir à un effet total. Tetra Laval a pour but, avec les autres acteurs du secteur, de contribuer à atteindre l’ambitieux objectif durable qui vient tout juste d’être décidé lors du sommet international du secteur des produits laitiers à Berlin. »

Il recherche un esprit d’équipe tout au long de la chaîne de production, entre les acteurs du monde industriel et les décideurs en Europe.

« La bonne nouvelle est que les petits investissements au niveau du premier maillon de la chaîne, peuvent influencer grandement l'ensemble des émissions de la chaîne. »

Rausing a pris Tetra Laval comme exemple, qui livre tout l’équipement de la production laitière, du système d'élevage en passant par la transformation des produits alimentaires aux solutions d'emballage. Il a continué en indiquant qu’une législation plus claire et plus prévisible est nécessaire, mais il pense en même temps qu'une législation au niveau national, en dépit des bonnes intentions, risque de contribuer à une augmentation des barrières.
Les courbes ressemblent à un club de hockey

Johan Rockström, de l’Institut suédois pour l’environnement (SEI), était d’accord avec Eskil Erlandsson sur le fait qu’une partie de la solution à la problématique climatique se trouve dans le secteur vert. Il a en même temps indiqué qu’il y a de grands défis auxquels il faut faire face.

« De nombreux signes montrent que l’agriculture pourrait être transformée pour freiner le changement climatique. Nous avons besoin d’une solution verte. Nous devons en même temps faire attention à garder notre consommation d’eau au plus bas, et faire en sorte qu’il n’y ait plus de phosphore qui coule dans les océans. »

Rockström a montré à l'aide d’un certain nombre de diagrammes, le développement négatif des variables liées au climat. Le développement a été comparé à la forme d’un club de hockey. Les diagrammes montrent une courbe toute droite qui change de direction et monte vers le haut quand on s'approche de l'époque actuelle.

Mikael Karlsson, de la Société protectrice de la nature, a parlé en sa qualité de Président pour le secrétariat du Bureau européen de l’environnement (BEE). Tout comme les autres orateurs, il a mis en avant les défis difficiles auxquels il faut faire face et les possibilités en matière de lutte contre le changement climatique, ainsi que la relation à l’alimentation.

« Alors que de nombreux rapports montrent les dangers, il y a des études qui montrent les possibilités de développement à l’aide de techniques très simples. » Par exemple, le fait d'utiliser un simple four en terre, au lieu de faire la cuisine sur des surfaces ouvertes. Ce sont des mesures simples et efficaces qui peuvent être prises à un niveau local mais qui sont contrecarrées et endommagées au niveau politique international.

Il a constaté que le changement climatique affecte les plus faibles, et c'est la même chose en ce qui concerne l'accès à l'alimentation. Tout comme les autres orateurs, il souhaite une législation mais il est important que les futurs accords environnementaux ne soient pas notamment bloqués par les accords commerciaux en vigueur. Il a aussi sévèrement critiqué la politique agricole commune de l’UE, il pense qu’elle compromet les conditions pour la mise en place d'un bon développement local dans les pays les plus vulnérables.

se2009.eu

Aucun commentaire: