@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

vendredi 18 décembre 2009

*Un accord sur le climat sur le point d’être conclu à Copenhague*



***Samedi, à Copenhague, un peu avant une heure du matin, plusieurs chefs d'État et de gouvernement se sont mis d’accord sur un accord préliminaire sur le climat à la Conférence sur le changement climatique de Copenhague. Cet accord comprend notamment un consensus autour de l’objectif des deux degrés ainsi qu’autour des moyens alloués au financement climatique.

Cet accord a été conclu suite à des négociations de haut niveau au sein d’un cercle restreint composé d’une trentaine de pays, dont notamment l’UE, la Chine, l’Inde et les États-Unis. Les autres pays doivent maintenant prendre position vis-à-vis de la proposition.

« Soyons clairs, j’avais espéré davantage. Cela ne va pas résoudre la menace climatique. Mais c’est un premier pas, un pas important », a déclaré le Premier ministre Fredrik Reinfeldt lors de la conférence de presse qui s’est tenue après la fin de la réunion dans la nuit de vendredi à samedi.

La Présidence danoise va maintenant présenter la version préliminaire de l'accord en session plénière à la Conférence sur le changement climatique, à laquelle tous les pays participent. Après cela, la réunion sera ajournée, pour reprendre ensuite sous forme d’un débat général. L’ensemble des pays doivent être unanimes pour que la proposition soit adoptée.

Dans cet accord il a été convenu d’un engagement des pays industrialisés à hauteur de 30 milliards de dollars entre 2010 et 2012 destiné au démarrage rapide en faveur de l’adaptation, des réductions des émissions et du renforcement de la capacité dans les pays en voie de développement, y compris qu’au financement de la lutte contre la déforestation. La mobilisation d’un financement des besoins des pays en voie de développement à partir de 2020 a également été pris en compte dans cet accord et a été estimé à 100 milliards de dollars par en à partir de 2020.
« Ce à quoi nous voulions parvenir en venant ici à Copenhague, c'était de nous sortir de l’impasse. Nous devons faire quelque chose, sinon nous nous enlisons dans cette situation sans issue. Nous avons vu aujourd'hui des pays réaliser des efforts et définir des objectifs. Même des pays qui avaient dit auparavant qu’ils ne prendraient pas d’engagements ont présenté des chiffres », a ajouté Fredrik Reinfeldt.

Une annexe est jointe à l’accord. Les pays ou les groupements de pays peuvent compléter dans cette annexe les engagements pris en matière de réduction des émissions ou de mesures climatiques. Reinfeldt a souligné que cet accord n’était pas suffisamment ambitieux pour que l’UE change son objectif de réduction des émissions de 30 pour cent d’ici 2020.

La création d’un fonds, le « Copenhagen Green Climate Fund”, est proposé dans l’accord. Par l’intermédiaire de ce fonds, les moyens financiers seront canalisés de manière à soutenir différentes actions en faveur de l’adaptation, des réductions des émissions et du développement technologique. Un mécanisme doit également être mis en place afin d'augmenter la transmission de technologies entre les pays industrialisés et les pays en voie de développement.

Le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a également participé à la conférence de presse.
« Cet accord est mieux que rien du tout, mais il se situe très clairement en dessous des objectifs que nous avions fixé. Je ne cache pas ma déception », a-t-il commenté puis d’ajouter :
« mais il s’agit du premier pas réalisé dans un processus très important ».

Au moment de la rédaction de cet article, les différentes parties étaient retournées en plénière. Ce qui en résultera est encore incertain.

se2009.eu

Aucun commentaire: