@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

vendredi 16 avril 2010

*L'UE mise sur un tourisme durable et responsable...*


***Réunion informelle des ministres du Tourisme à Madrid.

Lors de leur première réunion suite à l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, les ministres du Tourisme de l'UE ont adopté la « Déclaration de Madrid ». Ce document établit une série de recommandations à la Commission européenne pour la mise en œuvre d'une politique européenne de tourisme, pour la première fois dans l'histoire de l'UE.

Après s'être réjoui de l'inscription du tourisme au Traité de Lisbonne, le ministre espagnol de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce, Miguel Sebastián, a indiqué qu'il était nécessaire de « passer des paroles aux actes » et que la Déclaration de Madrid constituait « un premier pas vers l'engagement de l'Union et de tous les États membres pour un secteur touristique durable, moderne et socialement responsable ».

« L'Union européenne mise sur le tourisme social », a souligné le ministre, pour qui ce secteur « doit être un bien à la portée de tous les citoyens, en particulier de ceux souffrant d'un handicap physique ou économique ».

Le vice-président de la Commission et commissaire à l'industrie et à l'entrepreneuriat, Antonio Tajani, a lui aussi repris cette idée et a affirmé que « nous travaillons pour faire de chaque citoyen européen un touriste ».

En outre, tous deux ont coïncidé sur le fait que le vieillissement de la population européenne permettra des politiques contribuant à la désaisonnalisation du secteur et au maintien des emplois touristiques en saison basse.

La déclaration met l'accent sur le rôle de l'innovation et des technologies de l'information et de la communication dans le maintien de la compétitivité des entreprises touristiques, majoritairement des PME, dans une économie mondialisée. À ce sujet, le commissaire M. Tajani s'est dit satisfait de « l'introduction pour la première fois du mot "tourisme" dans la stratégie 2020 de l'UE » et a indiqué que l'octroi de crédits aux PME sera l'un des thèmes abordés par la Commission lors d'une réunion à Bruxelles, le 9 mai prochain.
L'Europe en tant que marque touristique

Le travail commun en faveur de la promotion des destinations européennes sur les marchés étrangers est l'une des priorités de l'UE. Ceci passe par la « promotion de la marque Europe » à l'étranger, a déclaré M. Sebastián, à travers des campagnes d'image qui reposent sur le patrimoine culturel, historique et gastronomique des destinations européennes.

Et d'ajouter que cette action débouche sur le besoin d'une nouvelle politique des visas qui « n'étrangle pas la demande » en provenance des nouveaux pays émetteurs de touristes comme le sont surtout l'Inde, la Chine et la Russie.

Un autre thème abordé a aussi concerné l'avancée en matière de protection des consommateurs, par le biais d'une harmonisation des législations, et l'intégration du concept de durabilité dans tous les secteurs liés au tourisme (transports, traitement des déchets, gestion de l'eau, etc.).

La Présidence espagnole a présenté lors de cette réunion le projet Tourisme Senior Europe, une expérience pilote qui facilite les déplacements des citoyens européens vers des destinations espagnoles en Andalousie et aux Baléares, et qui sera prochainement étendu aux Canaries.

Selon le ministre, un total de 50 000 Européens provenant de 16 pays (Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie et Slovénie) a voyagé en Espagne à travers ce programme.

Pour sa part, le commissaire M. Tajani s'est dit convaincu que la Déclaration de Madrid constitue une contribution décisive à la « communication sur le nouveau cadre de la politique du tourisme de l'UE » que la Commission présentera au Conseil européen avant la fin de l'année.

UE
15-04-2010

Bien à vous,

Morgane BRAVO

Aucun commentaire: