@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

mercredi 5 mai 2010

*Le Maroc vire au vert...*

***Récemment, le Maroc s'est engagé à préserver son environnement et ses ressources naturelles. Mais ses richesses sont très convoitées : minerai, or vert…Le Royaume est le premier exportateur de phosphate, il détient aussi la plus grande réserve de cèdres du continent. Dans ses conditions, pas facile de résister aux pressions économiques, à la surexploitation et au trafic.

Cette semaine, nous vous proposons une émission spéciale, une émission au cours de laquelle nous allons découvrir un pays en pleine métamorphose: Le Maroc est en train de changer de couleur et de virer au vert!

Le Maroc est le premier exportateur de phosphate au monde. Ce minerai est exploité à tour de bras pour fabriquer des engrais agricoles. Le Maroc veut doubler sa production dans les années qui viennent. Mais les réserves ne sont pas illimitées. Pour combien de temps encore pouvons-nous compter sur cette ressource?

Dans ce magazine, nous débusquerons aussi un traffic, celui du bois de cèdre. Ces arbres peuvent valoir jusqu'à 10 000 euros pièce, une fortune qui excite toutes les convoitises. Au coeur du Moyen Atlas, les traffics font donc rage...et les réglements de compte sont parfois violents

Dans cette émission, nous nous intéresserons aussi à une autre ressource de plus en plus rare : l’eau ! Nécessaire pour fabriquer les engrais. Indispensable pour abreuver des milliers de foyers.
Dans certaines régions, Le Maroc doit se battre contre la sécheresse et parie désormais sur les usines de dessalement. Les industriels vont désormais puiser l’or bleu au fond des mers et des océans puis la transforment en eau potable. A Laayoune, au coeur du Sahara Occidental, une région particulièrement aride, l'usine ne cesse de s'agrandir.

Jennifer KNOCK
FRANCE24

Bien à vous,

Morgane BRAVO

Aucun commentaire: