@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

lundi 2 janvier 2012

*Les succès scientifiques de la présidence polonaise...UE*

Polska prezydencja w Radzie UE
La présidence polonaise a ouvert de nouvelles opportunités également pour la science.
Nous avons négocié le projet du programme de financement de la recherche et de l'innovation en Europe avec un budget de 80 milliards d'euros ; nous nous sommes accordés sur les orientations de la réforme des universités européennes et avons rappelé à l'Union les racines polonaises de Marie Skłodowska-Curie. Ce ne sont là que quelques succès de la présidence polonaise dans le domaine de la science et de l'enseignement supérieur. Pendant les six derniers mois le Ministère de la Science et de l'Enseignement supérieur a coordonné les activités de la présidence polonaise dans le domaine de la science, de l'enseignement supérieur et de l'innovation. Nous avons organisé à Sopot, à Cracovie, à Poznań, à Białystok et à Varsovie non moins de 40 débats ministériels et conférences d'experts auxquels ont participé plus de 8 000 invités : des commissaires européens, des ministres et des représentants des gouvernements des pays de l'UE, des experts polonais et étrangers, des scientifiques et des chercheurs venus d'Europe et du monde entier. Les sujets débattus ont concerné, entre autres, l'avenir de l'Internet, une alimentation saine et sûre, l'avenir de la recherche sur les énergies propres, un financement plus efficace de la recherche ainsi que les défis civilisationnels auxquels doit faire face la science en Europe.
Au cours de la présidence polonaise la Commission européenne a présenté le projet du programme de financement de la recherche « Horizon 2020 » doté d'un budget record de 80 milliards d'euros pour la période 2014-2020. Les travaux sur le programme « Horizon 2020 » ont constitué la priorité de notre présidence dans le domaine de la science. « Un programme de financement de la recherche bien conçu peut donner un sérieux coup de pouce à l'économie européenne, ce qui est essentiel en période de crise économique », a souligné Madame Barbara Kudrycka, ministre de la Science et de l'Enseignement supérieur, avant d’ajouter « La grande efficacité avec laquelle ont été menés les travaux sur ce document constitue également une réussite pour la Pologne ».
Le programme « Horizon 2020 » regroupe pour la première fois, dans un seul document, tous les moyens communautaires pour financer la recherche et l’innovation. Le projet reprend les facilités d’accès à ces fonds aussi bien pour les chercheurs individuels que pour les petites et moyennes entreprises. Les formalités ont été restreintes en simplifiant la réglementation et les procédures, ceci dans le but d’attirer un nombre plus important d’éminents chercheurs et de faciliter les procédures d’accès aux aides pour la recherche à de plus petits groupes de scientifiques.
Le programme « Horizon 2020 » stipule d’autre part que le plus prestigieux programme de soutien pour les chercheurs, mis en place il y a 15 ans et connu jusqu’ici sous l'appellation « Actions Marie Curie », sera rebaptisé « Actions Marie Skłodowska-Curie ».
Sous la présidence polonaise le Conseil de l'UE a aussi rendu des conclusions sur la modernisation de l'enseignement supérieur. Elles révèlent que les États de l'Union devraient, d’une part, rechercher une relation plus étroite entre les établissements universitaires et le milieu professionnel, d’autre part soutenir l'entrepreneuriat et l'innovation des étudiants et des chercheurs, et enfin suivre et analyser l’évolution professionnelle de leurs diplômés, ce qui permettrait ainsi de mieux adapter l'offre éducative aux exigences du marché du travail.
Les recommandations du Conseil ont mis en avant la nécessité d'améliorer la qualité de l'enseignement supérieur par une plus grande mobilité des étudiants et des chercheurs, et par une coopération transfrontalière plus intense. Le Conseil recommande aux États membres, d’une part, d'engager des réformes qui permettront de gérer les universités d'une manière plus souple et, d’autre part, d'adopter un système efficace en matière de mode de financement mêlant performance et compétitivité.
« Les recommandations du Conseil de l'UE sont entièrement compatibles avec les dispositions de la réforme polonaise de l'enseignement supérieur, qui a été mise en place en octobre 2011 », a souligné Mme Kudrycka. « Je me réjouis que nous ayons pu partager notre expérience en matière de modernisation du système d'enseignement supérieur avec les autres pays européens. Les solutions développées en Pologne ont été hautement appréciées en Europe ».
Lors de la présidence polonaise du Conseil de l'UE nous avons rappelé à plusieurs reprises l'importance de mieux exploiter le capital intellectuel de l'Europe et de renforcer la mobilité des chercheurs et des étudiants. La présidence polonaise a également proposé d’élargir le bénéfice des programmes de l'UE – le programme Erasmus essentiellement – aux étudiants issus des États du Partenariat oriental. La conférence ministérielle « Go East, Erasmus ! », organisée en octobre à Białystok et dédiée à cette thématique, a réuni les représentants de plusieurs pays et a suscité un large écho dans toute l'Europe.

Magdalena Kula
Porte-parole de la présidence au Ministère de la Science et de l’Enseignement supérieur

Bien à vous,
Morgane BRAVO

Aucun commentaire: