@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

lundi 29 octobre 2012

*Space Station Cameras Capture Views of Approaching Hurricane Sandy*

La Nasa a publié une vidéo enregistrée depuis la station spatiale internationale. On y voit l'ouragan approcher de la côte est des Etats-Unis. 


Hurricane Sandy was viewed Monday morning from the International Space Station as it orbited 260 miles above the Atlantic Ocean. Sandy had sustained winds of 90 miles an hour as the station passed above the storm.


From an altitude of 254 statute miles, external cameras on the International Space Station captured views of Hurricane Sandy at 11:16 a.m. Eastern time October 29, 2012 as it barreled toward a landfall along the New Jersey coastline. Significant impacts of storm surge and flooding are expected along the eastern seaboard from the Middle Atlantic states to New England. At the time of the flyover, Sandy was located 260 miles south-southeast of New York City, moving north-northwest at 18 miles an hour with winds measured at 90 miles an hour as a Category 1 hurricane, according to the National Hurricane Center. Landfall along or just south of the southern New Jersey coast is expected late in the evening on October 29 after which a turn to the west-northwest is expected. After moving inland over the mid-Atlantic states, a decrease in forward speed is expected. By mid-week, Sandy, as a post-tropical cyclone, is forecast to move northward and then northeastward across Pennsylvania and New York state dropping significant amounts of rainfall...

Bien à vous,

jeudi 25 octobre 2012

*El turismo rural ecológico y sostenible es posible*


Hay una clara incidencia de la actividad turística en la diversidad social, cultural, etnográfica y biológica de los destinos... y el turismo rural en España no es una excepción. Con una multiplicación exponencial del número de alojamientos en los últimos años, el medio rural está sufriendo una gran presión que, unida a los efectos de la industria agroquímica, está contribuyendo a aumentar el éxodo rural, la desertificación y la pérdida de la biodiversidad. En cualquier caso, se puede practicar un turismo sostenible en el medio rural. La red Ceres Ecotur de turismo rural ecológico representa un número de establecimientos que cumplen con una serie de requisitos en torno a la protección de la naturaleza, la correcta gestión de los recursos naturales, el respeto a la cultura y las tradiciones y el desarrollo de una agricultura sostenible. El turismo rural ecológico y sostenible también es posible en España.
Bien à vous,

*L’OCDE lance un portail en ligne pour renforcer la sécurité des produits...*

Deaths and injuries worldwide from unsafe products are estimated to cost more than USD 1 trillion each year, according to the OECD. This new online portal, designed to promote and improve product safety, gives consumers, businesses and governments quick and easy access to the latest information on products recalled from the market in Australia, Canada, Europe and the United States.

L’OCDE a créé un portail en ligne pour offrir aux consommateurs, aux entreprises et aux administrations un accès rapide et facile aux informations les plus récentes sur les produits retirés du marché en Australie, au Canada, en Europe et aux États-Unis.
Ce portail, http://globalrecalls.oecd.org, a pour objet de promouvoir et d’améliorer la sécurité des produits. L’OCDE estime que les décès et les blessures imputables à des produits défectueux coûtent chaque année plus de mille milliards USD.

Les consommateurs pourront vérifier si un produit - un biberon ou une bicyclette, par exemple – qu’ils envisagent d’acheter en magasin ou via Internet a été retiré des rayons dans un autre pays. Les commerçants, qu’ils soient importateurs ou détaillants, pourront réagir rapidement et procéder au retrait des produits dès la survenue de problèmes.

Ce portail permettra aussi d’améliorer la coordination entre autorités de réglementation et autorités gouvernementales, pour faire en sorte que les produits dangereux puissent être retirés de la vente et de renforcer l’application de la loi.

Dans son allocution prononcée pour ce lancement, dans le cadre de la Semaine internationale de la sécurité des produits, à Bruxelles, M. Rintaro Tamaki, Secrétaire général adjoint de l’OCDE, a déclaré : « Depuis une dizaine d’années, le nombre des rappels de produits a fortement augmenté. Les échanges internationaux, caractérisés par des chaînes d’approvisionnement de plus en plus complexes et mondialisées, rendent plus cruciale que jamais la coopération entre gouvernements, pour que la coordination et la réaction soient rapides lorsque des problèmes sont signalés. Ce portail jouera un rôle très important, en facilitant la coopération et le partage d’informations ».

« Sur le marché et dans le monde interconnecté qui est le nôtre, le partage de l’information revêt une importance capitale », a déclaré Mme. Inez Tenenbaum, Présidente de la Commission américaine de sécurité des produits de consommation. « Offrir aux consommateurs de différentes juridictions le moyen d’accéder à toutes les informations sur les rappels de produits dans d’autres pays, c’est leur donner les moyens d’agir et faire avancer la cause de la sécurité.

Les administrations de nombreux pays publient régulièrement sur leurs sites web les avis de rappels de produits dus à des problèmes de sécurité, mais le portail de l’OCDE constitue un point d’accès unique, avec  des informations disponibles dans plus de cent langues. Les autres pays sont encouragés à se joindre à cette initiative.