@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

lundi 29 octobre 2018

L'UE: Conférence «Notre océan».

L'Union européenne engage un montant de 300 millions € pour des océans propres, sains et sûrs

L'Union européenne prend 23 nouveaux engagements lors de la 5e édition de la conférence «Notre océan», à Bali (Indonésie), afin d'améliorer la gouvernance des océans.
"La Commission a annoncé que 300 millions € seraient alloués aux initiatives financées par l'UE, parmi lesquelles figurent des projets visant à lutter contre la pollution par les plastiques, à accroître la durabilité de l'économie bleue et à améliorer la recherche et la surveillance marine. Cette contribution importante vient s'ajouter à la somme de plus de 550 millions € engagée par l'Union européenne lorsqu'elle a accueilli l'année dernière la conférence «Notre océan» à Malte.
La haute représentante et vice-présidente Federica Mogherini a déclaré à ce sujet: «L'état de nos océans requiert une action résolue au niveau mondial. Avec 23 nouveaux engagements, l'Union européenne maintient son engagement en vue de garantir la sûreté, la sécurité, la propreté et la gestion durable des océans. Aucun pays à lui seul ne peut mener à bien cette entreprise. Elle requiert de faire preuve de détermination et de cohérence et de conclure des partenariats au sein et en dehors de l'Union européenne; c'est dans cet esprit que nous renouvelons aujourd'hui notre engagement de protéger nos océans.»
Karmenu Vella, commissaire chargé de l'environnement, des affaires maritimes et de la pêche, a ajouté à ce propos: «Nous avons besoin des océans et les océans ont besoin de nous. Nous devons de toute urgence réduire les déchets marins et les autres sources de pollution, mettre un terme à la pêche illicite et soutenir les écosystèmes marins fragiles. Nous devons développer notre économie bleue, en générant des emplois et une croissance durables, au moyen de la recherche de pointe et des nouvelles technologies. C'est la raison pour laquelle nous prenons ces engagements.» 
23 nouveaux engagements dans le cadre de «Notre océan»
Durant la conférence «Notre océan» qui s'est déroulée cette année à Bali, l'UE a pris 23 nouveaux engagements en vue d'améliorer l'état de nos océans et d'en tirer le meilleur parti. Parmi ceux-ci figurent une enveloppe de 100 millions € pour des projets de recherche et développement (R&D) visant à lutter contre la pollution par les plastiques et un budget de 82 millions € pour des projets de recherche marine et maritime, telle que l'évaluation des écosystèmes, la cartographie des fonds marins et des systèmes d'aquaculture innovants. La nouvelle action de l'UE englobe aussi un investissement de 18,4 millions € pour accroître la durabilité de l'économie bleue européenne, à savoir les secteurs économiques qui dépendent de l'océan et de ses ressources.
La pièce maîtresse de l'UE, le programme d'observation de la Terre «Copernicus», occupe une place de choix dans la liste des nouveaux engagements. Le programme bénéficiera de 12,9 millions € supplémentaires en faveur de la sûreté maritime et de la recherche consacrée aux services environnementaux côtiers, en plus des 27 millions € alloués à Copernicus lors de l'édition 2017 de la conférence «Notre océan». Grâce à son système de surveillance maritime, Copernicus a très largement contribué aux engagements de l'UE visant à renforcer la sûreté et l'application des règles dans le domaine maritime.
Elżbieta Bieńkowska, commissaire chargée du marché intérieur, de l'industrie, de l'entrepreneuriat et des PME, s'est exprimée en ces termes: «L'observation de la Terre permet aux citoyens de la planète de lutter contre le changement climatique, de surveiller l'économie bleue et la pollution marine ou de gérer les catastrophe naturelles. Je suis fière de dire que Copernicus est un projet spatial phare de l'UE. Il soutient les États membres avec brio et de manière impressionnante pour garder les océans sûrs, propres et stables au niveau environnemental.»
L'UE prend des mesures sur son territoire mais aussi au niveau international. L'un des engagements pris par la Commission européenne est d'agir de concert avec le programme des Nations Unies pour l'environnement et d'autres partenaires internationaux afin de lancer une coalition d'aquariums pour lutter contre la pollution par les plastiques. Pour lutter contre les déchets marins en Asie du Sud-Est, notamment en Chine, en Indonésie, au Japon, aux Philippines, à Singapour, en Thaïlande et au Viêt Nam, un projet de 9 millions € financé par l'UE sera mis en œuvre. Une enveloppe de 7 autres millions € sera allouée à la protection des écosystèmes marins dans la région. 
Honorer les engagements
Deux ans avant le délai initialement fixé, 10 % de l'ensemble des eaux de l'UE ont déjà été désignées comme zones marines protégées. Grâce à une gestion efficace, un financement approprié et une application stricte des règles, les zones marines protégées peuvent présenter des avantages à la fois économiques et de conservation.
L'édition 2017 de la conférence «Notre océan» à Malte a changé la donne, par une mobilisation de fonds et une action en faveur des océans d'une envergure sans précédent. L'Union européenne a déjà honoré près de la moitié des 35 engagements qu'elle avait pris lors de la conférence de l'an dernier, ce qui représente 300 millions €.
L'UE œuvre aujourd'hui de concert avec l'Indonésie et d'autres futurs pays hôtes afin de maintenir la dynamique en faveur de mers plus propres et plus sûres.
Contexte
Chaque année a lieu la conférence «Notre océan», qui fait prendre des engagements concrets aux gouvernements, aux entreprises et aux organisations non gouvernementales. Un large éventail d'engagements et des milliards d'euros ont été promis lors des conférences précédentes organisées par les gouvernements de Malte (en 2017), des États-Unis (en 2014 et 2016) et du Chili (en 2015).
Ces engagements ne sont que l'un des moyens par lesquels la Commission s'emploie à accélérer la transition vers une économie circulaire. Le 16 janvier 2018, elle a adopté la toute première stratégie européenne sur les matières plastiques. Le 28 mai, elle a proposé de nouvelles règles à l'échelle de l'UE ciblant les dix produits en plastique à usage unique qui sont les plus fréquemment trouvés sur les plages et dans les mers d'Europe, ainsi que les engins de pêche perdus ou abandonnés. Le Parlement européen a approuvé cette proposition le 23 octobre. La campagne de sensibilisation «Prêt pour le changement», qui bénéficie du soutien actif de nombreux aquariums, a été lancée en parallèle.


A Suivre...!

@MorganeBravo
Fondatrice du HUB (2006)
UNION EUROPÉENNE, EUROPEAN UNION, UNION EUROPEA.
🇪🇺CANDIDAT PRIX EUROPCOM 2017:
"THE HUB EUROPEAN UNION"🇫🇷

President & Founder
HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ».

Fondatrice
HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!» 

mercredi 1 août 2018

1st Edition:TransitionMonacoForum.

1st edition of the

26-27 June 2018.
transitionmonacoforum.com 

Highlights


Crédit Photos©MorganeBRAVO

Richard Attias, Executive Chairman of talks about how is action oriented, powered by local food & energy efficient lights & AV with all furniture donated to NGOs post event.

Richard Attias co-launches the Transition Monaco Forum.


"Transition Monaco Forum is the new global platform dedicated to accompanying and accelerating the ecological and energy transition across all sectors and industries.
In response to the ambitious objectives set by the UN Sustainable Development Goals, the Paris Climate Agreement and the One Planet Summit, Transition Monaco Forum aims to act as a catalyst for change.
Through a multi-stakeholder approach, the goals are:
  • To gather a European hub of investors dedicated to funding the transition 
  • To Scale-up and improve today’s clean technologies reconciling prosperity and sustainability 
  • To foster multi-stakeholder coalitions and actions 
Under the theme “reinventing business models” the first edition of Transition Monaco Forum will mobilize key multi-stakeholder to find concrete solutions for countries and industries to flourish while preserving our planet for future generations."


H.S.H. the Sovereign Prince Albert II, Prince of Monaco and Chair of the International Olympic Committee (IOC) Sustainability and Legacy Commission speaks of Monaco as a leader of transition in the fight against climate change at the Transition Monaco Forum. Learn more as he announces a unique global partnership between the IOC and C40 to organize sustainable Olympic Games.
"I'am counting on the to contribute to our common goal to offer a new horizon for this planet and its inhabitants," said H.S.H. Prince Albert II, who is leading to a .


Lu Huiying, Consul General of China in Marseille, spoke about China's commitment to building an ecological civilisation and develop sustainably 🇨🇳


Gunter Pauli, businessman and renowned author of the Blue Economy says, when speaking of climate change and how to fight it, “We must inspire children to make lasting change." He adds, "We need to work with what the Earth is already producing—we cannot expect the Earth to produce more.
Gunter Pauli



Transforming the
Bernard Fautrier, ,  Gilles Lecaillon,
Marc Simon,  Julien Topenot,  Paul Holthus .

Who are the new actors of the clean economy?

“Green is profitable. Every year, the world invests $300 billion in because there are proven returns said of on a panel about new actors in the

« We are thinking to 2020, 2030, 2040
new is changing the face of stock exchanges👉we are supportive of exchanges ourselves » ,

Panel Talking about solutions that can be developped at  »
Olivier Biancarelli of of Rinat Guy of & of

 @R20Paris
sont les plus touchés par 👉 
travaille à aider les 👉, par exemple, en travaillant & partenaires à créer pour les femmes!

The inaugural Transition Monaco Forum, an action-oriented global platform
dedicated to accelerating and accompanying the ecological and energy transition, concluded on June 27th with a clear message 
we must act today to move toward a zero-carbon economy and preserve
our planet for future generations.

“The environmental transition is now, and we are at a particularly important moment in history—we are
in a battle against global warming which we cannot afford to lose,” said Lionel le Maux, President of
Aqua Asset Management and Co-founder of Transition Monaco Forum. “We’ve succeeded in forming a
community of key stakeholders from diverse industries, sectors and countries dedicated to accelerating
the environmental transition. The ultimate success of this Forum will depend on the concrete actions that
evolve — in financing, new products, and new technologies — from the dialogue and collaborations
initiated at this Forum. We invite everyone to come back to Monaco in June 2019 and report back on
their progress over the coming year.”
Nearly 500 participants and over 100 speakers from 43 countries — including government and business
leaders, investors, entrepreneurs, top experts, and members of civil society — gathered on June 26 and
27 in Monaco to debate the theme “reinventing business models” to combine economic viability and
sustainability."






Gunter Pauli & Morgane BRAVO.

Gunter Pauli, Gilles Lecaillon.


Congratulations👉The 1st edition of the in was a great success!👍 👏☘️ Prince Albert ll de Monaco


@MorganeBravo
Fondatrice du HUB (2006)
UNION EUROPÉENNE, EUROPEAN UNION, UNION EUROPEA.
🇪🇺CANDIDAT PRIX EUROPCOM 2017:
"THE HUB EUROPEAN UNION"🇫🇷

President & Founder
HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ».

Fondatrice
HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!» 

jeudi 22 février 2018

*L'UE réforme: droits d'émissions de carbone..*

L'UE réforme son système d'échange de droits d'émissions de carbone.

Pour pouvoir atteindre son objectif d'une réduction d'au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, l'Union européenne travaille sur de nouvelles réformes de son système d'échange de droits d'émissions novateur.


"Le système d'échange de quotas d'émission de l'Union européenne (SCEQE) est la pierre angulaire de la politique de l'UE en matière de changement climatique. 
Les entreprises les plus polluantes peuvent acheter des quotas, chacun correspondant à une tonne de CO2. 
Ces quotas sont plafonnés à un niveau qui diminue avec le temps pour promouvoir une réduction des émissions globales. 
Mais la crise financière de 2008 a eu un impact sur le bon fonctionnement du SCEQE, entraînant une baisse du prix des quotas. L'UE travaille sur des réformes pour une meilleure régulation du marché. 
Nous nous retrouvons avec beaucoup trop de ces quotas, même si ce n'est la faute à personne, et ce que nous n'avions pas anticipé dans la législation précédente est comment y faire face de manière régulière, en d'autres termes, comment réagir aux mouvements du marché. 
Les réformes visent également à arrêter le financement des méthodes au charbon et de promouvoir l'utilisation de technologies à faible émission de carbone. 
Ce que nous avons dans ce nouveau SCEQE est pour la première fois la reconnaissance de la possible annulation des quotas. Et c'est une percée vraiment importante. 
L'objectif est de décarboniser l'industrie de l'UE tout en maintenant la compétitivité du marché."

Morgane BRAVO,
@MorganeBravo
🇫🇷Candidate à la Candidature : "Elections Européennes 2019".
*Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général*
Fondatrice du HUB (2006)
UNION EUROPÉENNE, EUROPEAN UNION, UNION EUROPEA.
🇪🇺CANDIDAT PRIX EUROPCOM 2017:
"THE HUB EUROPEAN UNION"🇫🇷