@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

dimanche 26 septembre 2010

*L'Iran au centre des préoccupations de l’UE*

Le lundi 20 septembre 2010, M. Paul Magnette, Ministre du Climat et de l’Energie prenait la parole, lors de la 54ème Conférence générale de l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique), au nom de l'Union européenne. Les pays candidats, les pays du processus de stabilisation et d'association, les candidats potentiels, ainsi que l'Ukraine, la République de Moldavie et la Norvège, s’étaient associés à la déclaration prononcée.
Pour Paul Magnette, cette conférence générale est une étape dans la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive. Elle vient ponctuer plusieurs évènements positifs de ces derniers mois.
Suite à l’accord historique sur la perspective d'un Moyen-Orient dénucléarisé en mai dernier lors de la conférence de révision du TNP, l’Union européenne sera tout particulièrement attentive à ce que l'AIEA dispose des ressources nécessaires pour mener à bien ses missions.
Néanmoins, "l'UE est profondément préoccupée par les problèmes graves et persistants que posent la République islamique d'Iran, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et la République arabe syrienne pour le régime de non-prolifération", a déclaré Paul Magnette à la tribune de l’AIEA.
"L’UE a démontré, lors de l’application du troisième train de sanctions contre l’IRAN, sa détermination sans faille à maintenir l’esprit et la lettre du Traité de non prolifération" ajoute Paul Magnette. "L’UE ne peut y arriver seule. C’est toute la communauté internationale qui doit exercer une pression maximale sur les dirigeants iraniens."
Dans son discours, Paul Magnette a également fait part de l’exigence de l’Union européenne, dans un contexte de menaces terroristes, de renforcer la protection physique des installations nucléaires. "Il s’agit, là aussi, de démontrer notre responsabilité commune face à la diffusion incontrôlée de matières nucléaires. »
Bien à vous,
Morgane BRAVO

Aucun commentaire: