@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

jeudi 30 septembre 2010

*Foro de Eficiencia Energética y Acceso : Presidente Calderón* Mexique



Bien à vous,
Morgane BRAVO

*La fondation Chirac : agit sous des formes multiples*


Protection de la biodiversité, dialogue des cultures, respect de l’environnement : parce que les réponses à ces nouveaux défis sont plurielles, la fondation Chirac agit sous des formes multiples.


Bien à vus,
Morgane BRAVO

* Examen du projet de loi sur la nouvelle origanisation du marché de l’électricité*




 29/09/2010 

SEANCE29/09/2010 

Bien à vous,
Morgane BRAVO

mercredi 29 septembre 2010

*Lancement d'un cycle de sensibilisation des étudiants architectes à l’utilisation du bois...Fondation Jacques CHIRAC*


*Président Jacques Chirac*

***Le 28 Septembre 2010, Jacques Chirac, Président de la fondation Chirac, et Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, ont lancé un cycle de sensibilisation des étudiants architectes à l’utilisation du bois légal et certifié. 
Ce premier cycle, parrainé par l’architecte Jean Nouvel, Prix Pritzker 2008, se déroulera dès la rentrée universitaire 2010 dans les vingt écoles nationales supérieures d’architecture sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication.
Tout au long de l’année, des conférences seront proposées aux 20 000 étudiants-architectes. Ces conférences s’appuieront sur des expériences de terrain et des données précises sur les différents aspects de la certification des bois. Elles ont pour objectif de sensibiliser les futurs architectes à une gestion durable des forêts dans le monde.

*Photos : Morgane BRAVO*





Discours de Frédéric Mitterrand prononcé à l'occasion du Lancement par la Fondation Chirac du 1er cycle de sensibilisation à l’utilisation du bois légal et certifié dans les Écoles nationales supérieures d’architecture


***A SUIVRE...!

Bien à vous,
Morgane BRAVO

dimanche 26 septembre 2010

*L'Iran au centre des préoccupations de l’UE*

Le lundi 20 septembre 2010, M. Paul Magnette, Ministre du Climat et de l’Energie prenait la parole, lors de la 54ème Conférence générale de l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique), au nom de l'Union européenne. Les pays candidats, les pays du processus de stabilisation et d'association, les candidats potentiels, ainsi que l'Ukraine, la République de Moldavie et la Norvège, s’étaient associés à la déclaration prononcée.
Pour Paul Magnette, cette conférence générale est une étape dans la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive. Elle vient ponctuer plusieurs évènements positifs de ces derniers mois.
Suite à l’accord historique sur la perspective d'un Moyen-Orient dénucléarisé en mai dernier lors de la conférence de révision du TNP, l’Union européenne sera tout particulièrement attentive à ce que l'AIEA dispose des ressources nécessaires pour mener à bien ses missions.
Néanmoins, "l'UE est profondément préoccupée par les problèmes graves et persistants que posent la République islamique d'Iran, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et la République arabe syrienne pour le régime de non-prolifération", a déclaré Paul Magnette à la tribune de l’AIEA.
"L’UE a démontré, lors de l’application du troisième train de sanctions contre l’IRAN, sa détermination sans faille à maintenir l’esprit et la lettre du Traité de non prolifération" ajoute Paul Magnette. "L’UE ne peut y arriver seule. C’est toute la communauté internationale qui doit exercer une pression maximale sur les dirigeants iraniens."
Dans son discours, Paul Magnette a également fait part de l’exigence de l’Union européenne, dans un contexte de menaces terroristes, de renforcer la protection physique des installations nucléaires. "Il s’agit, là aussi, de démontrer notre responsabilité commune face à la diffusion incontrôlée de matières nucléaires. »
Bien à vous,
Morgane BRAVO

*New York, une étape avant le sommet de Cancún*

Les 20 et 21 septembre, les représentants des dix-sept plus grandes économies mondiales se réunissent à New York pour préparer le sommet climatique de Cancún (Mexique). La ministre flamande Joke Schauvliege, en tant que présidente du Conseil Environnement, y représentera l'Union européenne.
 "Il faut surtout voir quelle sera la position des dix-sept plus grandes économies, et quels résultats ces pays pensent pouvoir obtenir lors du sommet climatique de Cancún en novembre", explique Joke Schauvliege. À Cancún, un an après le sommet climatique de Copenhague, le monde doit relancer les négociations en matière de climat. "Nous allons aussi essayer de conclure des accords partiels concernant notamment la déforestation, l’ajustement et l’impact des gaz à effet de serre.Il faut aussi trouver un accord pour la suite du protocole de Kyoto."
Le Major Economies Forum on Energy and Climate (MEF) est une initiative du président américain Obama destinée à appuyer les négociations mondiales en matière de climat.Le MEF réunit les dix-sept plus grandes économies des pays industrialisés comme des pays en développement. À la table du MEF se trouveront également la Belgique en tant que présidente de l’Union européenne, le Danemark en tant qu’actuel président du Traité sur le changement climatique ainsi que les Nations unies (ONU).
À New York, en tant que présidente du Conseil européen "Environnement", la ministre Schauvliege rencontrera aussi personnellement les ministres en charge du climat afin de préparer le sommet de Cancún. Elle participera également à une consultation ministérielle concernant Cancún organisée par le Mexique, le pays qui accueillera ce sommet. Le mercredi 22 septembre, elle représentera la Belgique à la séance extraordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU consacrée à la biodiversité.
Bien à vous,
Morgane BRAVO

jeudi 23 septembre 2010

*Plan d’action de développement durable 2008-2013 du MDDEP. Québec*


Plan d’action de développement durable 2008-2013 du MDDEP

Comme le prévoient la Loi sur le développement durable et la Stratégie gouvernementale de développement durable, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs a rendu public son Plan d’action de développement durable 2008-2013.

Le Plan d’action du Ministère met de l’avant un ensemble d’actions qui lui permettront de prendre en compte les principes du développement durable dans ses lois, ses règlements et ses programmes. Ce sera notamment le cas dans les domaines de l’eau et des changements climatiques. Un des aspects particuliers concerne également la réalisation d’engagements du MDDEP pour un gouvernement écoresponsable.

Plan d’action de développement durable 2008-2013 du MDDEP
PDF couleur pour consultation (format PDF, 3,9 Mo)


Le Ministère :

Bien à vous,
Morgane BRAVO

lundi 20 septembre 2010

*Assemblée générale des Nations Unies : Session spéciale biodiversité*

La tenue aux Nations Unies d’une journée sur le thème de la biodiversité offre une occasion historique de susciter une prise de conscience sur la perte de biodiversité et, pour les dirigeants mondiaux, de fournir une impulsion et un soutien politiques à une réponse globale face aux défis mondiaux dans ce domaine. De nombreux sujets en relation avec la Convention pour la Diversité Biologique (CDB) y seront abordés. De plus, elle offre un excellent forum politique dans la recherche de synergies plus efficaces entre les trois Conventions de Rio. 

Afin de souligner l’importance de cette « Année Internationale de la Biodiversité », l’Assemblée Générale des Nations Unies a décidé la tenue d’une Session Spéciale de Haut Niveau sur le thème de la Biodiversité, ce 22 septembre 2010, la veille de l’ouverture de sa 56ème session générale.
L’occasion est historique de susciter une prise de conscience généralisée sur la crise mondiale de la perte de biodiversité.
C’est aussi l’occasion pour les dirigeants mondiaux de fournir une impulsion et un soutien politiques décisifs à une réponse globale face aux défis de la biodiversité, notamment quant à l’urgence d’une action plus soutenue dans la mise en œuvre de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) de façon à atteindre chacun de ses trois objectifs fondamentaux.
Durant cette session, de nombreux sujets en relation avec la CDB seront abordés: objectifs post-2010, liens biodiversité et changements climatiques, réduction de la pauvreté et développement, biodiversité et réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).
En outre, elle offrira un excellent forum politique quant à la recherche de synergies plus efficaces entre les trois Conventions de Rio.
Les résultats des négociations concernant la création ou non de la plateforme politico-scientifique intergouvernementale sur la biodiversité et les services rendus par les écosystèmes (IPBES-3, juin 2010, Corée du Sud) seront également communiqués lors de cette session.
Enfin, cet événement unique se tiendra juste un mois avant la 10ème réunion de la Conférence des Parties (COP-10) de la CDB au Japon. Les résultats des discussions seront transmis au Segment de Haut Niveau de la COP (27-29 octobre 2010) et joueront donc un rôle important.
eu.trio be



22/09/2010 

Bien à vous,
Morgane BRAVO







vendredi 10 septembre 2010

*Climat’party...*




Organisez votre Climat'party !  mobilisons-nous en sensibilisant le plus grand nombre !


Bien à vous,
Morgane BRAVO

*8 minutes pour comprendre la Biodiversité*




Nous vivons tous de la nature : elle nous procure la totalité de notre alimentation, plus de la
moitié de nos médicaments et beaucoup d’autres biens et services indispensables que l’homme ne
sait pas reproduire. Détruire la nature, c’est se priver de solutions pour le futur (technologiques,
médicales, industrielles…), mais aussi mettre en péril l’avenir de l’humanité.
La disparition d’une simple plante ou d’un seul animal peut entraîner l’extinction en chaîne.


Bien à vous,
Morgane BRAVO

*TERRE 2 : EARTH 2*




Bien à vous,
Morgane BRAVO

*Nicolas Hulot nous donne rendez-vous : dernier trimestre 2010*




Je vous donne rendez-vous pour agir à nos côtés dernier trimestre 2010 !
Nicolas Hulot

Bien à vous,
Morgane BRAVO

mardi 7 septembre 2010

*Embargo sur le phoque : Sursis pour les pêcheurs canadiens...*

***L'embargo sur les produits dérivés de la chasse au phoque décrété par l'Union européenne entre en vigueur vendredi, mais il ne s'appliquera pas jusqu'à nouvel ordre à un grand nombre de pêcheurs et de fabricants de produits dérivés du Canada.
La Cour de justice de l'Union européenne a en effet décidé de suspendre l'embargo à la demande d'un groupe d'opposants qui conteste la légalité de la loi. La décision ne s'applique toutefois qu'aux seuls requérants, en attendant qu'une décision soit rendue sur le fond.
La requête en ce sens a été déposée par un groupe comprenant notamment l'association Inuit Tapiriit Kanatami (ITK), qui dit représenter 55 000 Inuits vivant dans 53 communautés des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut, du Nunavik et du Labrador.
L'Institut canadien de la fourrure fait aussi partie des requérants qui bénéficieront du jugement, tout comme le Groupe canadien de mise en marché du phoque et ses partenaires, Ta Ma Su Seal Products, de Cap-aux-Meules, aux Îles-de-la-Madeleine, GC Rieber Carino, de Norvège et Nu Tan Furs de Catalina, de Terre-Neuve.
Une porte-parole de la Commission européenne, Maria Kokkonen, a précisé vendredi que la Cour attendait maintenant les arguments écrits de la Commission européenne et du gouvernement des Pays-Bas, qui est aussi défendeur dans ce dossier, d'ici le 7 septembre. Les arguments seront ensuite défendus devant le tribunal.
Mme Kokkonen affirme que la Commission européenne est toujours d'avis que la loi adoptée par le Parlement européen ne contrevient pas à ses obligations internationales. Elle rappelle que l'embargo ne touche pas la pêche de subsistance. Le litige actuel porte plutôt sur la pêche commerciale.

Les documents-clé

Le jugement de la Cour européenne de justice est disponible en cliquant ici (format. pdf, en anglais). Les arguments des requérants canadiens ont été publiés dans le Journal officiel de l'UE en avril dernier. On peut les consulter en cliquant ici.
Un embargo « irrationnel »
Lors d'un point de presse donné jeudi à Saint-Jean, la ministre canadienne des Pêches et Océans, Gail Shea, s'est réjouie du jugement. « Les cours européennes ont conclu que les Inuits avaient le droit d'être entendus et le statu quo sera maintenu jusqu'à ce qu'on leur accorde leur audience », a-t-elle dit.
Rappelons que le gouvernement canadien conteste cette loi devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC), prétextant que l'embargo résulte de la désinformation et qu'il s'agit d'une décision basée sur des absurdités émotives. Le gouvernement a demandé à l'organisation d'établir dès l'automne prochain un panel d'experts pour régler ce différend.
Cependant, compte tenu du revirement de situation, les avocats du gouvernement étudient maintenant la décision de la Cour de justice, afin de vérifier si elle aura un impact sur le processus entamé devant l'OMC.
De passage au Nouveau-Brunswick, le premier ministre Stephen Harper a répété que la décision européenne a été prise « sans aucune raison rationnelle ».
C'est tout à fait injuste envers la population du Canada. C'est une discrimination envers l'industrie du phoque. Nous allons continuer de défendre cette industrie et chercher d'autres opportunités commerciales à travers le monde pour nos produits.
— Le premier ministre Stephen Harper
Pour sa part, l'Union européenne dit agir avec l'aval de l'opinion publique. Elle plaide qu'il s'agit d'une activité cruelle, puisque les phoques sont abattus d'un coup sur le crâne.
Les chasseurs de phoque ont rétorqué à maintes reprises que les animaux meurent instantanément.
En 2008, le Canada a exporté pour 5,5 millions de dollars de produits de phoque vers l'Union européenne.
Avant même que l'embargo n'entre en vigueur, les chasseurs ont affirmé en ressentir les effets depuis un an. Certains d'entre eux disent que la demande a diminué considérablement.
Toutefois, même s'il souhaite qu'il soit levé, cet embargo n'inquiète pas le président de l'Association des chasseurs de phoque des Îles-de-la-Madeleine, Denis Longuépée.
« Les chasseurs terre-neuviens sont des gens braves, dit-il. On ne baisse pas les bras parce qu'il nous arrive un embargo comme ça. Il s'agit juste de trouver un endroit où on peut écouler nos produits et on va aller de l'avant avec ça. »
Depuis l'annonce de l'embargo, les chasseurs de phoque se tournent donc vers l'Asie pour développer d'autres marchés et tenter de compenser cette perte européenne.
Selon Denis Longuépée, la contestation du Canada sera longue. La durée moyenne pour les règlements de conflits au sein de l'OMC est de 15 à 24 mois.

Bien à vous,
Morgane BRAVO